Les réglages d’une couveuse automatique

Les œufs ont le meilleur taux d’éclosion lorsqu’ils ne sont pas conservés plus de 7 jours avant de commencer à incuber. Laisser les œufs frais se réchauffer lentement à température ambiante avant de les placer dans la couveuse. Un réchauffement brutal de 55 degrés à 100 degrés peut provoquer une condensation d’humidité sur la coquille de l’œuf, ce qui peut entraîner des maladies et réduire les éclosions.

Contrôle de l’humidité

L’humidité est contrôlée afin d’éviter une perte inutile d’humidité des œufs. Le taux d’humidité idéal pour les œufs à couver est encore débattu parmi les experts, mais beaucoup s’accordent à dire qu’il ne devrait pas tomber en dessous de 25 % ou au-dessus de 60 % entre la ponte et trois jours avant l’éclosion. Au cours des trois derniers jours (la période de « confinement »), le taux d’humidité doit être augmenté entre 70 et 80 %. Garder une plage d’humidité adéquate à l’intérieur de votre incubateur est assez simple. Les couveuses automatiques viennent avec des instructions simples sur la façon d’utiliser les canaux d’eau dans le sol de l’incubateur. Suivez les instructions fournies avec les appareils. Veuillez noter que l’humidité dans votre région aura un impact sur la quantité d’eau dont vous aurez besoin dans l’incubateur pour le maintenir dans la plage d’humidité correcte. Vérifiez régulièrement le niveau d’eau pour vous assurer qu’ils ne se dessèchent pas.

Astuce concernant l’humidité :

Si vous trouvez que vous avez du mal à voir l’eau dans les canaux pour savoir s’il y a assez d’eau, essayez cette petite astuce : ajoutez simplement une goutte ou deux de colorant alimentaire à l’eau. Au fur et à mesure que le niveau d’eau diminue, vous remarquerez que la couleur de l’eau (à cause du colorant alimentaire) commence à s’assombrir. Il changera à nouveau lorsque le canal d’eau sera réellement sec.

Vous avez toujours du mal à obtenir un taux d’humidité suffisamment élevé ? Essayez de placer de petites éponges à l’intérieur de la couveuse. Cela augmentera la surface qui est humide, permettant à plus d’eau de s’évaporer dans l’air, ce qui augmente l’humidité.

De nombreux experts s’accordent à dire qu’une cause fréquente de faibles taux d’éclosion est trop d’humidité pendant la première partie de l’incubation et pas assez au cours des trois derniers jours (la période de « confinement »). Suivez les instructions ci-dessus et les détails supplémentaires que vous trouverez dans le guide d’instructions de votre incubateur.

Retourner les œufs

Les œufs doivent être retournés au moins 2 à 3 fois par jour pendant la période d’incubation. De nombreux experts disent que si vous pouvez les retourner 4 à 5 fois par jour, c’est encore mieux. Ne retournez pas les œufs au cours des trois derniers jours avant l’éclosion. Les embryons se déplacent en position d’éclosion et n’ont pas besoin de tourner. Gardez la couveuse fermée pendant l’éclosion pour maintenir une température et une humidité appropriées. Si vous utilisez un retourneur d’œufs automatique, celui-ci s’occupera du retournement pour vous. Assurez-vous simplement de les retirer du retourneur et de les déposer sur le sol de l’incubateur (la plupart viennent avec un sol en fil de fer) trois jours avant l’éclosion.

Si vous n’avez pas de retourneur d’œufs automatique, les œufs sont placés dans l’incubateur horizontalement avec la grande extrémité légèrement surélevée. C’est ainsi que les œufs se déposent naturellement lorsqu’ils sont placés sur le côté. Cela permet à l’embryon de rester orienté dans une position appropriée pour l’éclosion. Ne placez jamais les œufs avec le petit bout vers le haut.

Lorsque les œufs sont retournés à la main, il peut être utile de placer un « X » d’un côté de chaque œuf et un « O » de l’autre côté, à l’aide d’un crayon. Cela sert d’aide pour déterminer si tous les œufs sont retournés. Lorsque vous tournez, assurez-vous que vos mains sont exemptes de toute substance grasse ou poussiéreuse. Les œufs souillés d’huiles souffrent d’une éclosabilité réduite. Prenez des précautions supplémentaires lorsque vous retournez les œufs pendant la première semaine d’incubation. Les embryons en développement ont des vaisseaux sanguins délicats qui se rompent facilement lorsqu’ils sont gravement secoués ou secoués, alors prenez soin de manipuler les œufs avec précaution. Retournez les œufs jusqu’à trois jours avant leur éclosion.

Réglage de la bonne température

Pour les œufs d’oiseaux les plus couramment éclos (poulet, canard, caille, oie, faisan, etc.), la température « idéale » communément acceptée est de 37°C. Même ainsi, certaines personnes ont leurs propres préférences et ajusteront cela à la hausse ou à la baisse en fonction de leur propre expérience. Les résultats d’une température trop élevée ou trop basse se verront dans votre expérience d’éclosion. Si la température est trop élevée, mais pas trop élevée pour tuer l’embryon, vos œufs peuvent éclore plus tôt que le temps d’éclosion normal. Bien que cela puisse sembler être un résultat positif, cela peut avoir des résultats négatifs. Une éclosion précoce entraîne souvent des oiseaux faibles qui tombent malades et meurent facilement. Cela peut également provoquer des malformations congénitales, telles que des pieds ou des têtes déformées.

Si la température est trop basse, mais pas assez basse pour tuer l’embryon, les œufs peuvent éclore plus tard que l’heure normale. Cela entraîne souvent une trop grande perte d’humidité, de sorte qu’ils ont du mal à sortir de leur coquille. Cela peut également avoir le même effet qu’une température trop élevée : des oiseaux faibles qui sont plus sujets aux maladies et à la mort.

Pour mesurer la température, un bon thermomètre est nécessaire. Les simples thermomètres à bulbe de verre fournis avec certaines couveuses automatiques peuvent faire l’affaire tant que vous les étalonnez par rapport à un thermomètre que vous savez être précis. Beaucoup de gens préfèrent un thermomètre numérique, car il est tellement plus facile de lire la température exacte affichée par l’appareil. Vous trouverez également des options de thermomètre qui incluent un hygromètre, qui est utilisé pour mesurer l’humidité.

Pour conclure, les réglages plus techniques dépendent à la fois des performances et capacités de votre appareil, ainsi que de la typologie de votre élevage. Veillez à toujours bien vous informer avant d’acheter votre couveuse pour ne pas regretter votre achat plus tard.